KARAAGE

Ces petits beignets croustillants de poulet sont un grand classique des restaurants familiaux japonais (family restaurant). On les retrouve également dans les bentôs, les petites lunch box compartimentées, car ils sont relativement faciles à faire. A l’instar des gyozas et des ramens, les karaage sont un exemple de wafu-chuka, la cuisine chinoise à la japonaise.

Pour 4 personnes
300 g de cuisses de poulet désossées, avec la peau
4 cuillères à soupe de fécule de pomme de terre
3 cuillères à soupe de farineHuile végétale spéciale friture

Marinade
2 cuillères à soupe de sauce soja
2 cuillères à soupe de Mirin (saké sucré pour la cuisine, ou à défaut du saké, ou du vin blanc)
1 gousse d’ail, râpée
2 cm de gingembre, râpé

Accompagnement
Un bol de riz cuit par personne
2 cuillères à soupe de mayonnaise, ou de fromage blanc, ou de yaourt de soja
½ chou blanc râpé très finement

Préparez la marinade dans un bol, après avoir râpé l’ail et le gingembre. Mettez vos cuisses désossées dans un saladier ou un récipient, et y verser la marinade. Laissez reposer au moins 1h au frais (une nuit étant l’idéal).

Préparez votre riz en attendant, et votre salade de chou. Râpez très finement ½ chou blanc et ajoutez votre mayonnaise, fromage blanc, ou yaourt de soja. Salez et poivrez. Gardez au frais.

Sortez votre poulet du récipient et saupoudrez-le du mélange farine-fécule.

Faites chauffer l’huile de friture. Plongez une baguette en bois (technique japonaise) ou un petit morceau de viande, l’huile doit faire des bulles. Plongez les morceaux de poulet, jusqu’à ce qu’ils soient dorés (environ 5 minutes). Enfin, égouttez-les sur du papier absorbant.
Disposez-les sur une assiette ou un bol, avec le riz, la salade de chou et une rondelle de citron.
—————————————————————–
Chef à domicile à Aix-en-Provence, cuisine « fusion » franco-japonaise, Clara Onuki donne également des cours de cuisine japonaise sur la région PACA. http://www.clara-onuki.fr/