L’association Rouge Dentelle&Rose Ruban-Pôle Est a organisé pour la première fois dans l’Est de la France, un week-end entièrement dédié à la mode et culture Lolita. Passionnés de la culture nippone ou de cette mode mais également curieux et novices ont ainsi pu découvrir cet univers de « princesse moderne » le temps d’une convention le samedi 29 août et une Tea party exceptionnelle le lendemain.

Les stands au Modern Doll Fest 

C’est au domaine de l’Asnée à Villers-les-Nancy, le 29 août dernier que le Modern Doll Fest a présenté de nombreux créateurs, artistes et personnalités inspirées et influentes dans la culture Lolita. Gloria Copetillo et Maruka, tant attendues, ont fait un tel effet que leurs œuvres se sont vendues dès l’ouverture du Festival!

Plusieurs boutiques proposaient des bijoux (Bonbon maléfique, Little Black Bird), des accessoires et chapeaux (Cirith Ninniach, Shinkurose) ou des vêtements (Sweetdreamer, Classy Lady, Ista Mori…) et même des cosmétiques coréens et japonais (Hime Paradize).

Un stand « créateurs étrangers » proposait des marques dont la plupart était inédite en France mais surtout les tenues du défilé qui pouvaient être alors achetées! 

Stands

Défilé de mode et conférences

Un défilé de mode avec sept marques étrangères a ponctué l’après-midi, permettant au public de se familiariser avec cette mode et de découvrir les nouvelles collections : Akane&AloisAmastaciaAtelier PierrotHaenuliHoney HoneySurface Spell & Surface Spell Gothic. De quoi faire rêver plus d’une personne !

Cette journée s’est achevée par deux conférences, que j’ai co-animées, qui ont permis aux deux ambassadrices françaises, Yumi et Pom, de s’exprimer sur « Etre lolita au quotidien » tandis que deux designers, Emilie de Shinkurose et Wolfling de Amastacia ont expliqué comment on passait de « L’idée à la création ».

Une Tea Party sous le signe de la Renaissance

Le lendemain, 45 lolitas venus du monde entier se sont retrouvées dans un lieu prestigieux nancéien tout droit sorti de la Renaissance : l’Hôtel d’Haussonville. Construit entre 1528 et 1543 par Jean d’Haussonville, sénéchal de Lorraine, cet hôtel particulier possède également un magnifique salon intérieur chaleureux avec son décor du XVIIIe siècle.

Hotel-Haussonville

Une fois l’accueil des VIP et invités d’honneur du Modern Doll Fest, chaque lolita s’est vue offrir un verre de bienvenue ainsi qu’un sac rempli de surprises (illustrations, chaussette de Glitzy Wonderland, un livret rédigé par l’association….). Le discours de bienvenue et l’annonce du programme prononcé a ouvert le buffet salé (cake aux olives, quiche lorraine, Koughelof, crudités à grignote et sucré (tartes aux fruits, tarde au sucre, cake aux fruits ou chocolat, brioche aux mirabelles, macarons) ainsi qu’une multitude de sirops, thés de  Betjeman&Barton.

Un concerto privé par l’école de musique d’Heillecourt a enchanté l’après-midi avec Sonate de clair de lune de Beethoven, Nocture de Chopin, Valse en la mineur de Chopin, Moonlight serenade de Gleen Miller…

La Tea Party s’est achevée avec une immense tombola (plus de 500 tickets vendus), réunissant plus de 40 créateurs : François Amoretti a par exemple offert deux magnifiques illustrations grand format, Roseberry Couture une jupe noire et blancheAtelier Crossover un magnifique tricorne et Elégance sucrée un collier de sa nouvelle collection. 17 gros lots (robe, jupe, chemise, illustration, bon d’achat…) ainsi qu’une 15aine de lots plus petits (regroupement de petits lots en « bag surprise » par nos soins) ont été offerts.

En bref, un week-end riche en émotions, en shopping et une première édition plus que réussite ! Le public était au rendez-vous (environ 200 personnes), la presse (voir ici) et déjà de nouvelles collaborations en perspective pour l’édition 2016. 

Retrouvez les photos du MDF/ Tea Party /Le blogFacebook du blog

– Lady Beth de « Le Boudoir de Lady Beth »