En février dernier, nous vous avions présenté Shimehiro Nishikawa, une danseuse de nihon-buyô (danse du kabuki) qui avait animé une conférence sur l’influence de son art sur la littérature japonaise, à la Maison de la Culture du Japon à Paris (MCJP).

Le film La Danseuse (réalisé par Stéphanie Di Gusto, et avec Soko, Mélanie Thierry, Lily-Rose Depp et Gaspard Ulliel), pour lequel Shimehiro Nishikawa a dansé à l’Opéra Garnier, a été sélectionné dans la catégorie Un Certain Regard du Festival de Cannes.

ladanseuse

De plus, son ouvrage L’empreinte de Zeami dans l’art japonais – la fleur et le néant paraîtra cette semaine dans la Collection Univers Esthétique des éditions de l’Harmattant.

Pour vous tenir informés de ses prochains spectacles, rendez-vous sur son site internet : http://www.shimehiro-nishikawa.fr/.