On pourrait résumer ce concert par de belles retrouvailles ! L’ambiance était explosive avec pour ainsi dire presque aucun temps mort. Une grande différence avec leur précédent concert en 2015 qui était un petit peu plus mou. Mais pourquoi une telle différence ?

Premièrement, on peut peut-être s’imaginer que la salle de la Machine du Moulin Rouge étant plus petite que le Bataclan, on y était forcément plus proche de son voisin. D’ailleurs, on aurait pu penser à un sold out tellement c’était plein. Il devait rester peu de places en ventes lors du concert car cette masse de gens a provoqué une hausse certaine de la température de la salle. Mais soyons sérieux deux minutes, c’est sans conteste HARUNA, MAMI, RINA et TOMOMI qui ont vraiment mis le feu !

img_9159_ptDétail non négligeable, le concert a commencé à l’heure. À peine le premier pied posé sur la scène que le public s’est enflammé et n’a rien lâché jusqu’au bout. La tournée portait le nom de leur nouvel album, il était donc normal de débuter ce show avec les deux premières piste de YELLOW. Un album aussi énergique que la couleur qu’il porte, et c’est peut-être là notre deuxième point. D’ailleurs la plupart des chansons de leur dernier opus se concentraient principalement sur la première partie du concert. Une petite chanson tirée de HELLO WORLDOnegai Navigation et leur tout premier single DOLL venaient parfaitement se glisser dans cette première heure particulièrement rythmée ! Certains fans ont été un peu surpris d’entendre Your song en version anglaise, mais cette version provient justement de YELLOW, c’est donc plutôt logique même si c’est dommage.

Les différents moment où les filles prenaient la paroles étaient les bienvenus, même si certains criaient tellement fort qu’ils en couvraient presque leurs voix. On a quand même eu la chance d’entendre les incroyables progrès de RINA, la batteuse. En tant que grande fan de la France, elle s’est mise à étudier le français et il faut avouer que les phrases qu’elle a prononcées étaient particulièrement fluides et son accent était vraiment moindre en comparaison de n’importe quel autre artiste japonais. Un bel effort qui aura sûrement fait craquer quelques fans du groupe.img_9160

Les gens ont pu reprendre leur souffle sur la douce Morning Sun et éventuellement tenter de se recoiffer un peu. Leur tout nouveau single Take Me Out prenait une toute autre ampleur en live. Si cette chanson rend déjà bien à travers des enceintes ou dans un casque, sur la scène c’est carrément autre chose, une belle surprise ! Pour ceux qui ne s’étaient pas encore bien imprégnés de l’album jaune, on passait à l’instant « best of » avec un très bon enchaînement de cinq titres sortis entre 2010 et 2014. On peut se demander s’il ne manquait pas un petit Shôjo S (générique de BLEACH), mais peut-être que certains l’avaient déjà trop entendu… Après Image, on changeait à nouveau d’ambiance avec la ballade mid-tempo Chiisana honoo (dernière chanson originale de YELLOW), comme une belle chanson d’adieu… qui n’en était pas une.

img_9188Les SCANDAL ne pouvaient pas quitter Paris sans un bon rappel ! Et quel rappel ! Toutes de jaune vêtues, elles ont joué trois derniers titres dont Jam Session qui est instrumentale et qui a eu droit à une vidéo live à 360° sur le Facebook officiel du groupe. Puis on est repartis dans le passé avec Shunkan Sentimental, générique de Fullmetal Alchemist Brotherhood et même encore plus loin avec SCANDAL BABY qui date de 2009. C’est donc dans la nostalgie la plus totale que se sont achevées ces 105 minutes de concert (qu’on n’a pas vu passer) avec quatre musiciennes époustouflantes qui nous ont montré une fois de plus de quoi elles étaient capables. Mention spéciale également pour le public qui avait une pêche phénoménale et sans qui les filles n’auraient pas pu être en accord parfait. On vous dit à bientôt les filles !

 

Setlist

Room No.7
Stamp!
Your song -English ver.-
Onegai Navigation
MC
LOVE ME DO
Sunday Drive
Kon’ya wa Pizza Party
DOLL
Sisters
MC
Morning Sun
Take Me Out
Awanai tsumori no, genki de ne
MC
Rainy
EVERYBODY SAY YEAH!
Taiyô SCANDALOUS
Image
MC
Chiisana honoo
Encore:
Jam Session
Shunkan Sentimental
SCANDAL BABY

 

Remerciements : La Machine du Moulin Rouge, Torpedo, B7KLAN et SCANDAL FRANCE

Photos : Caroline Segarra