Tokyo_Tarareba_Musume

Depuis janvier, les mercredis soirs des japonais était rythmé par les aventures de 3 belles trentenaires. Se sont les Tôkyô Tarareba musume et leur vie amoureuse trépidante.

3ninOn suit y suit Rinko, Kaori et Koyuki, 3 amie d’enfance qui migrent sur la capitale nippone pleines d’espoirs et de rêves et surtout une promesse : être mariées avant les prochains jeux olympiques en 2020 (oui, ça prend en compte les événements actuels). Mais ça c’était avant et le présent est loin de ressembler à ce qu’elles espéraient. En tout cas, elles sont toujours amies et n’hésitent pas à sortir s’amuser, rigoler, boire, profiter de la vie tout refaisant le monde à coup de « tara » et de « reba« .

tarareba_vraiEn Japonais, « tara » et « reba » sont un peu l’équivalent de nos « et si ». On a tendance à les employer pour justifier que quelque chose ne s’est pas passé comme on voulait, on cherche une explication, et là on est complètement dedans, d’où le titre de la série. Mais ce n’est pas tout, « tara » et « reba » fait aussi référence à la laitance de morue et aux tranches de foie qu’on peut manger dans les izakaya. Un soir, ils prennent vie et viennent hanter les pensées de Rinko en lui faisant comprendre que si elle continue comme ça, elle finira seule pour le restant de ses jours.

hayakasaUn jour, Rinko est invitée par Tetsurô Hayasaka, qui avait un crush sur elle par le passé, elle l’avait d’ailleurs rejeté. Elle se fait toute une histoire avec ses copines et s’attend à beaucoup pour finalement apprendre qu’il se rapproche d’elle car il veut sortir avec son assistante, mamila jeune Mami. Rinko est tellement malheureuse qu’elle va s’enfiler plusieurs bières avec ses amies de toujours…

Mais elles sont bruyantes et ce n’est pas du gout de tout le monde. C’est là qu’apparaît le personnage KEY. Un peu mystérieux par son allure atypique, keyil est très désagréable et ne supporte pas qu’on passe son temps à se plaindre en faisant des suppositions. La rencontre entre nos héroïnes et ce jeune homme n’est clairement pas des plus chaleureuses, mais une petite tension entre Rinko et ce grand blond va attiser les spectateurs.

kc_tarareba08Il faut savoir que c’est une histoire originale tirée du manga éponyme créée par Akiko Higashimura que l’ont connait en France pour Princess Jellyfish. La série compte 8 tomes et s’est terminée au Japon après la diffusion du drama. D’ailleurs, il existe quelques distinctions entre le manga et le drama comme par exemple l’âge des protagonistes. On ne sait pas pourquoi mais les producteurs ont préférés que notre trio de choc viennent tout juste d’avoir la trentaine, plutôt que d’avoir 33 ans comme dans l’oeuvre originale. Cela d’ailleurs fait serrer des dents quelques fans japonais qui se sont plaint sur la toile.

On n’a plus qu’à croiser les doigts pour espérer voir un jour la version papier sortir par chez nous.

tarareba_musume_dramaLa thématique de l’histoire porte sur les femmes et le poids de la société qui leur tombe dessus une fois fois la barre fatidique des 30 ans passée. Cette obligation à entrer dans le moule, à devoir se marier, fonder une famille. Ces trois jeunes femmes, chacune à leur façon, vont devoir affronter diverses situations car l’amour ne prévient pas vraiment avant de passer. Et si en plus on se pose trop de questions ou pas assez, ça devient vite infernal. Arrivé à cet âge-là, elle n’ont plus vraiment envie de sortir avec quelqu’un si cela ne mène nulle part car elles n’ont plus le temps. C’est l’urgence !

instaC’est très difficile de ne rien spoiler mais l’histoire est bien construite avec de parfaits petits quiproquos et on se retrouve à encourager les personnages. C’est bien rythmé, c’est amusant parfois triste, mais ces petits moments « what the fuck » où les personnages partent dans leurs délires valent leur pesant de cacahuètes. De plus, les acteurs sont vraiment bons dans leur jeu, et on peut même dire que hors plateau, ils s’amusent pas mal si on en croit ce qu’ils laissent filtrer via le compte Instagram officiel du drama.

Et la cerise sur le gâteau, c’est la chanson thème interprétée par Perfume. L’excellent titre TOKYO GIRL qui est resté pas mal de semaines dans le top 10 du Recochoku. D’ailleurs, dans le clip, on retrouve Yuriko Yoshitaka, qui interprète Rinko, en guest. Saurez-vous la retrouvez ?

Source : Site Officiel Tôkyô Tarareba musume