Volcan japonais : TOP18 des volcans du Japon incontournables

La plupart des montagnes du Japon sont d’origine volcanique. Si les volcans japonais provoquent des destructions et des désagréments majeurs lors de leurs éruptions, nombre d’entre eux sont également des attractions touristiques en raison de leurs paysages pittoresques, de leurs sentiers de randonnée et de leurs sources thermales relaxantes.

La plupart des volcans du Japon se trouvent à Hokkaido, dans les régions de Tohoku, Kanto et Chubu, et à Kyushu, tandis que les régions de Kansai, Shikoku et Chugoku en comptent relativement moins. Le Mont Fuji est le plus grand et le plus célèbre volcan du Japon. Plusieurs volcans importants du pays sont surnommés d’après le Mont Fuji, par exemple le Rishiri-Fuji ou l’Aizu-Fuji, en raison de leur forme similaire et de leur renommée locale.

Nous vous proposons de découvrir notre sélection des 18 volcans Japonais les plus incontournables.

Niveaux d’alerte des volcans japonais

L’Agence météorologique japonaise maintient un système d’alerte à 5 niveaux pour l’activité volcanique. L’échelle commence au niveau 1, qui indique un état normal, bien que les visiteurs doivent toujours être conscients qu’ils s’approchent d’un volcan potentiellement actif. Le niveau deux indique une zone d’interdiction d’entrée autour du cratère, tandis que le niveau trois interdit la randonnée en montagne. Au niveau quatre, les habitants des environs doivent se préparer à évacuer, et le niveau cinq appelle à une évacuation immédiate en raison d’une éruption imminente menaçant les zones résidentielles.

Top 10 des volcans japonais les plus importants

Le Mont Rishiri

Mont Rishiri

  • Hokkaido
  • Dernière éruption : il y a 2000-8000 ans
  • Hauteur : 1721 mètres

Le mont Rishiri, également appelé Rishiri-Fuji, est un volcan de l’île de Rishiri situé à environ 20 kilomètres au large de la pointe nord d’Hokkaido. D’une hauteur de plus de 1700 mètres, il s’élève de façon impressionnante hors de la mer. Les visiteurs peuvent conduire à peu près à mi-chemin de la montagne avant de continuer le reste du chemin à pied jusqu’au sommet. La randonnée dure une journée entière et est assez difficile.

Le mont Daisetsuzan

mont Daisetsuzan

  • Hokkaido
  • Dernière éruption : 1739
  • Hauteur : 2290 mètres

Le mont Daisetsuzan est une série de sommets du parc national de Daisetsuzan qui comprend le mont Asahidake, la plus haute montagne de Hokkaido. Le parc national est l’une des meilleures destinations de randonnée du Japon de fin juin à septembre. Au sud du mont Daisetsuzan, mais toujours dans le parc national de Daisetsuzan, se dresse le mont Tokachidake, un sommet de 2077 mètres de haut dont la dernière éruption remonte à 2004.

Mont Tarumae

Mont Tarumae

  • Hokkaido
  • Dernière éruption : 1981
  • Hauteur : 1041 mètres

Situé dans le parc national de Shikotsu-Toya, au bord du lac Shikotsuko, le mont Tarumae est l’un des volcans les plus actifs du Japon. Sa dernière éruption remonte à 1981. Les randonneurs peuvent atteindre le sommet en moins d’une heure depuis un parking de la 8e station et sont récompensés par des vues impressionnantes sur le paysage désolé ainsi que sur le lac Shikotsuko en contrebas. Il est possible de faire le tour du cratère en deux heures environ, mais les visiteurs ne sont pas autorisés à pénétrer à l’intérieur du cratère en raison des gaz toxiques.

Mont Usu

Mont Usu

  • Hokkaido
  • Dernière éruption : 2000
  • Hauteur : 733 mètres

La dernière éruption du Mont Usu remonte à l’an 2000, causant des dommages à la ville de onsen située en dessous. Aujourd’hui, les visiteurs peuvent explorer le paysage en ruine en empruntant des sentiers de randonnée autour des nouveaux cratères ouest. Sur le versant est de la montagne, le téléphérique Usuzan rapproche les visiteurs du sommet du volcan et de l’ancien cratère et offre des vues sur le lac Toya et le Showa Shinzan, une jeune montagne créée par une éruption en 1944. Showa Shinzan évacue encore aujourd’hui activement des fumées sulfureuses.

Mont Zao

Mont Zao

  • Préfectures de Yamagata et Miyagi
  • Dernière éruption : 1940
  • Hauteur : 1841 mètres

À la frontière entre les préfectures de Yamagata et de Miyagi, le mont Zao est bien connu pour son spectaculaire cratère Okama que l’on peut atteindre en voiture. En hiver, le Mont Zao est un site populaire pour voir les monstres des neiges (arbres gelés), mais l’accès au cratère n’est pas facile.

Montagnes Azuma

Montagnes Azuma

  • Préfectures de Fukushima et de Yamagata
  • Dernière éruption : 1977
  • Hauteur : 1949 mètres

Les monts Azuma sont une chaîne de montagnes volcaniques située à la frontière des préfectures de Fukushima et de Yamagata. L’attraction principale est l’Azuma-Kofuji, une version miniature du mont Fuji qui est magnifiquement symétrique et qui peut être escaladée et encerclée en une heure environ.

Le Mont Bandai

Mont Bandai

  • Préfecture de Fukushima
  • Dernière éruption : 1888
  • Hauteur : 1816 mètres

Surplombant Aizu-Wakamatsu, dans l’ouest de la préfecture de Fukushima, le mont Bandai est surnommé Aizu-Fuji en raison de l’ancien profil conique de la montagne qui ressemblait au mont Fuji. Cependant, la montagne a radicalement changé de forme lors de sa dernière éruption en 1888, qui a également formé la région d’Urabandai. Il existe plusieurs sentiers de randonnée vers le sommet et autour de la base de la montagne.

Mont Asama

Mont Asama

  • Dernière éruption : 2015
  • Hauteur : 2568 mètres

Le mont Asama, dans les préfectures de Nagano et de Gunma, est l’un des volcans les plus actifs de la principale île du Japon, Honshu. Il existe un certain nombre de sentiers de randonnée autour du mont Asama, mais depuis 1972, le cratère au sommet est interdit en raison de l’activité volcanique. Le mont Asama est très fréquenté en combinaison avec Karuizawa, une station balnéaire située au pied de la montagne.

Mont Shirane

Mont Shirane

  • Préfecture de Gunma
  • Dernière éruption : 2018
  • Hauteur : 2165 mètres

Le Mont Shirane est une série de pics volcaniques au-dessus de la ville de Kusatsu Onsen dans la préfecture de Gunma, connue pour son lac de cratère pittoresque et facile d’accès. Le mont Shirane fournit des sources d’eau chaude sulfurique de haute qualité aux villes onsen de Kusatsu et Manza.

Le Mont Mihara

Mont Mihara

  • Tokyo
  • Dernière éruption : 1990
  • Hauteur : 758 mètres

Situé sur l’île d’Izu Oshima, la plus grande des îles d’Izu, le mont Mihara est un volcan actif qui a connu des éruptions explosives. Il est possible de monter au sommet du Mont Mihara et de contourner son cratère relativement facilement.

Le Mont Fuji

Mont Fuji volcan japonais

  • Préfectures de Yamanashi et de Shizuoka
  • Dernière éruption : 1707
  • Hauteur : 3776 mètres

Le Mont Fuji, la plus haute montagne du pays, est un volcan magnifiquement symétrique et le symbole du Japon. L’ascension du Mont Fuji est populaire en été, les gens y accèdent par quatre chemins différents. La région des cinq lacs du Fuji (Fujigoko), au pied nord du Mont Fuji, est une destination de villégiature populaire avec des vues sur la montagne.

Le Mont Daisen

Mont Daisen

  • Préfecture de Tottori
  • Dernière éruption : Il y a 10 000 à 50 000 ans
  • Hauteur : 1729 mètres

Le Mont Daisen est le plus haut volcan de la région de Chugoku. Il est couvert par un réseau de sentiers de randonnée de différents niveaux de difficulté. La montagne présente de belles couleurs d’automne de fin octobre à début novembre, et offre certains des meilleurs skis d’hiver de l’ouest du Japon.

Mont Unzen

Mont Unzen

  • Préfecture de Nagasaki
  • Dernière éruption : 1996
  • Hauteur : 1483 mètres

Le Mont Unzen est situé au centre de la péninsule de Shimabara dans la préfecture de Nagasaki. Un musée des catastrophes bien conçu, situé à sa base orientale, commémore les plus récentes éruptions de la montagne qui ont causé des dégâts et des morts dans les années 1990. Heisei Shinzan, aujourd’hui le plus haut sommet de la montagne, a été formé lors des récentes éruptions.

Mont Aso

Mont Aso

  • Préfecture de Kumamoto
  • Dernière éruption : 2016
  • Hauteur : 1592 mètres

Le mont Aso se trouve au centre de Kyushu et fait partie du parc national Aso-Kuju. Sa caldeira est l’une des plus grandes du monde, avec un diamètre d’environ 25 kilomètres et une circonférence de plus de 100 kilomètres. Le cratère de Nakadake, au centre de la caldeira active, est facilement accessible en voiture ou en téléphérique, mais il faut noter qu’il n’est pas toujours accessible en raison des gaz ou de l’activité volcanique.

Montagnes Kuju

Montagnes Kuju

  • Dernière éruption : 1996
  • Hauteur : 1791 mètres

Les montagnes Kuju sont une série de pics volcaniques situés dans le parc national Aso-Kuju, au centre de Kyushu. Elles comprennent le pic Nakadake (1791 mètres), le point le plus élevé de l’île. La chaîne de montagnes est couverte par un réseau de sentiers de randonnée qui offrent des vues spectaculaires sur le terrain volcanique.

Mont Kirishima

Mont Kirishima

  • Préfectures de Kagoshima et Miyazaki
  • Dernière éruption : 2018
  • Hauteur : 1700 mètres

Le mont Kirishima est une chaîne volcanique active à la frontière entre les préfectures de Miyazaki et de Kagoshima. C’est une destination de randonnée populaire avec ses nombreux pics et son paysage volcanique fascinant. Cependant, certains sentiers restent fermés en raison de l’éruption du Shinmoedake en 2011. La ville de onsen, au pied de la montagne, offre des sources d’eau chaude de qualité.

Sakurajima

volcan du japon Sakurajima

  • Préfecture de Kagoshima
  • Dernière éruption : 2018
  • Hauteur : 1117 mètres

Situé à Kagoshima, Sakurajima est l’un des volcans les plus actifs du Japon et le symbole de la ville. Malgré les multiples petites éruptions quotidiennes, la péninsule est habitée et les visiteurs peuvent également séjourner à Sakurajima ; cependant, la chute des cendres est souvent un inconvénient pour les habitants de la région. Il existe également quelques points d’observation d’où l’on peut voir les éruptions de loin.

Mont Kaimondake

Mont Kaimondake

  • Préfecture de Kagoshima
  • Dernière éruption : 885
  • Hauteur : 924 mètres

Le mont Kaimondake, également connu sous le nom de Satsuma-Fuji, est une montagne de forme conique située sur la péninsule de Satsuma. Il est possible de faire une randonnée dans la montagne en deux ou trois heures environ et de profiter des vues imprenables sur les environs. En plus de la randonnée, il y a aussi des sources d’eau chaude et les fameux bains de sable de l’Ibusuki tout proche.

Volcan japonais : TOP18 des volcans du Japon incontournables

La plupart des montagnes du Japon sont d'origine volcanique. Si les volcans japonais provoquent des destructions et des désagréments majeurs lors de leurs éruptions,...

Golden Week au Japon : dates et conseils

La Golden Week est un ensemble de jour férié dont les dates sont assez proches au Japon. Cette une période ou une grande partie...

Ascension du Mont Fuji : Quand et comment faire la randonnée

L'ascension du Mt Fuji figure sur la liste des priorités de nombreux voyageurs. Ce sommet emblématique, qui a inspiré l'art et la littérature japonais...

TOP 100 des prénoms japonais pour une fille

Ces dernières années, le monde a été exposé à différentes cultures. Cette exposition a permis à tous d'apprécier et d'inculquer les bonnes choses des...