La mangaka Moyoco Anno, connue en France pour ses oeuvre comme Sakuran, ou Chocola et Vanilla, réalise aujourd’hui un de ses rêves en créant une collection de lingerie.

memoirs-of-amorous-gentlemen
« Memoirs of amorous gentlemen », le manga qui a servi d’inspiration pour la lingerie

Cette collaboration avec la marque Ravijour s’inspire de son dernier manga  Bikacho Shinshi Kaikoroku (Memoirs of Amorous Gentlemen), qui se passe dans le Paris du début de 20e siècle. Elle avoue d’ailleurs trouver la lingerie française plus sexy que celle vendue au Japon.

slide4©Ravijour/Moyoco Abo

On connaissait la passion de Moyoco Anno pour la mode, depuis qu’elle a écrit des articles pour le magazine féminin japonais VOCE (dédié à la beauté, aux cosmétiques et aux nouvelles tendances…) entre 1998 et 2003. Rapidement, ces articles, qui au départ n’étaient que de simples revues de produits, se sont transformés en véritables analyses. Les chroniques de la mangaka rencontrent un tel succès qu’elles seront éditées au Japon sous forme de 3 essais : Bijin Gahô (La Beauté Illustrée), Hyper Bijin Gahô et Wonder Bijin Gahô.

Ce n’est pas la première fois que l’artiste allie ses deux passions, puisqu’en 2009 elle avait collaboré avec l’incontournable marque de cosmétique Shu Uemura, créant pour eux le design de leurs précieuses huiles démaquillantes ainsi que des trousses de pinceaux et des vanity.

Cette collection de lingerie sera produite en édition limitée, et se composera d’un ensemble 3 pièces comprenant un bustier, une culotte et un porte-jaretelles. L’ensemble devrait se vendre aux alentours de 17.000 yen (environ 125 euros).

slide7©Ravijour/Moyoco Abo

Le site de Ravijour : annomoyoco.com/lp/lingerie/index.html
Le site de Moyoco Anno : corkagency.com/fr/artist/annomoyoco.php